Quelle n’est pas ma joie

'Nous, qui ne sommes plus aimés, nous devons choisir entre la vengeance et la compréhension.'

Ellinor a soixante-dix ans et vient de perdre Georg, son mari. Elle s’adresse à Anna, sa meilleure amie, qui était la première femme de Georg. Et la maîtresse de Henning,
son mari à elle. Anna et Henning ont été emportés par une avalanche quarante ans plus tôt, pendant des vacances que les deux couples passaient ensemble.
Mêlant les surprises, la jalousie et les regrets, ce roman d’une vie vécue à la place d’une autre confirme l’éclatant
talent de Jens Christian Grøndahl.