Un destin hors du commun

Par 20 août 2018 à 15:01

Un livre très sombre, qui aborde des thématiques intéressantes : comment aider quelqu'un qui refuse toute main tendue ? Peut-on guérir d'une enfance brisée ? Peut-on soigner un dégoût de soi si profondément ancré ? Comment accepter que parfois, on ne peut plus rien pour ceux qu'on aime ?

Des thèmes passionnants, des personnages apparemment fouillés et au caractère étoffé, ce livre avait tout pour devenir un de mes coups de coeur. Malheureusement il souffre énormément de ses longueurs ! 800 pages tout de même, truffées de nombreux détails inutiles, des répétitions, des répétitions, des répétitions et aussi... beaucoup de répétitions, comme si l'auteur craignait que le lecteur n'ai pas bien compris la première fois... Autant de défauts qui plombent le récit et le font trop souvent tomber dans le pathos et l'exagération, le rendant de moins en moins plausible.

On comprend bien que chaque personnage joue une figure bien précise dans cette amitié. Mais l'auteur ne parvient pas à éviter le piège de la caricature et finit par les enfermer dans le rôle qu'elle leur a assigné dessinant des caractères qui manquent de nuances. A vouloir trop en faire, l'auteur fait perdre toute crédibilité à son histoire et à ses personnages.

Ce qui m'a poussé à la terminer ? Ma curiosité sans doute ! L'histoire reste prenante et évidemment le mystère entourant le personnage principal, sa fragilité, m'ont accroché malgré tout, ainsi que l'évolution des relations entre les différents protagonistes. J'ai beaucoup aimé l'idée de suivre le destin de chacun sur plusieurs années, de les connaître au sortir de l'adolescence pour les quitter à l'aube de la vieillesse. Difficile de ne pas s'attacher à certains d'entre eux malgré les défauts cités plus haut. Et ce livre aura aussi le mérite de me donner envie de redécouvrir New-York, que je n'ai pas réussi à apprécier lors de ma première et unique visite.